Article

Es-tu prêt à perdre la tête ?

Ce matin, ma fille (11 ans) me racontait son rêve de la nuit précédente où elle était dans un couloir avec des copains et où chaque porte correspondait à une réalité différente. Et quand elle a choisi de passer l’une des portes, son nom dans cette réalité-là était « Huit ». Sur quoi je lui rappelle que le 8 c’est pour créer une réalité qui n’a jamais existé auparavant.   Et la voilà qui s’extasie : « Waouuuuuuuuuuh ». Puis elle me regarde et fait : « Je ne comprends pas ». Pause. « Ah non, je ne vais pas essayer de comprendre. Quand j’essaie de comprendre, j’oublie ce que j’avais compris avant d’essayer de comprendre. »

Compris ? 😉

Comprendre et comprendre…

Ma fille a donc merveilleusement capté la différence entre comprendre dans le sens de savoir énergétiquement et essayer de comprendre avec sa tête… Dans cette réalité, nous sommes constamment entraînés et encouragés à penser, réfléchir, comprendre, à avoir de la logique et du bon sens. Et si tout cela n’était qu’un écran de fumée qui nous empêche d’accéder à notre véritable savoir ?   Combien de fois dans ta vie, as-tu juste SU ce qui était vrai pour toi ? Combien de fois dans ta vie as-tu juste compris, sans mots, avec un sentiment de « C’est ça ! » ? Et combien de fois as-tu fait un choix totalement farfelu sur une impulsion que tu as appelée intuition, et qui s’est avéré être un choix très expansif, contre toute logique ?  

 Observe ici le réflexe que nous avons. Ma fille a compris énergétiquement. Elle sait. Et hop, une fraction de seconde plus tard, son réflexe l’emmène dans sa tête pour tenter de comprendre, de mettre des mots sur quelque chose qui dépasse de très loin les mots. Elle saisit ensuite rapidement qu’en faisant cela, elle « perd » son savoir, elle fait fi de ce qu’elle sait véritablement. Heureusement, sa conscience lui permet de s’en rendre compte et de dire STOP à sa tentative de comprendre cognitivement.

Quel job as-tu confié à ton esprit ?

C’est parce que vois-tu, à part gérer la survie et l’épanouissement de ton corps, ton cerveau n’a rien d’autre à faire ! Et tu lui demandes de réfléchir et de penser et de gérer toute sortes de choses qu’il n’est pas destiné à gérer ! Es-tu vraiment prêt à perdre la tête ?   Si tu veux récupérer ta pleine puissance et ton plein potentiel, il serait bon d’expliquer à ton esprit que tu le remercies pour ses efforts, mais qu’il n’est pas fait pour ce job… Et si le moment était venu pour toi de reprendre le pouvoir que tu as donné à la pensée et à la réflexion ? Clairement, la pensée et la réflexion ne sont pas à la hauteur de nos attentes ! Et si tu pouvais TE faire confiance ? Ne pas céder à la tentation d’aller dans la tête chaque fois que tu es face à une situation que tu appelles problème…   C’est vrai, perdre la tête, c’est un grand saut… C’est un peu comme Will Smith qui raconte son saut en parachute. Une fois que tu as sauté, c’est tellement jouissif et extraordinaire que tu te demandes bien pourquoi tu en as fait tout un plat et pourquoi tu as tergiversé si longtemps, douté de toi, de tes choix et pourquoi tu avais si peur…  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s